Once Liebster Award a time

liC’est la deuxième fois qu’une lectrice me nomine au Liebster Award, et comme j’ai (un peu) laissé de côté la première (j’ai eu honte, hein), je réponds à la sollicitation de la Kökotte avec grand plaisir ! 🙂 🙂 Merci à toi Kiwiko de m’avoir choisie ! Voici donc mes réponses à tes questions…

Mais avant, et comme le veulent les Liebster Awards, onze petites choses sur moi (mais qui ont toute leur importance dans ma vie, je vous assure !)

J’habite à Lille. Ah! la pluie, le gris, me direz-vous… Hé bien, oui, c’est vrai, d’ailleurs il pleut comme vache qui pisse en ce moment même mais que voulez-vous, quand on est mordue.. J’adore voyager, mais quand je reviens chez moi, je suis à chaque fois un peu plus amoureuse de ma ville. Je vous y invite !

En parlant voyage, j’ai réalisé l’un des rêves de ma vie il y a trois ans, lors d’un séjour en Islande, où j’ai assisté au ballet fou d’une aurore boréale. On ne l’a pas chassée, c’est elle qui a débarqué dans le fin fond d’un fjord, alors qu’on s’apprêtait à passer une soirée pépère. J’en ai pas dormi de la nuit.

J’ai un chat qui s’appelle Gazette, référence à mon métier.

Toute petite, j’adorais les engins agricoles. Dans le Nord, t’es servie. Mes parents devaient s’arrêter devant chaque champ quand on était en voiture. Laisse tomber pendant les moissons…

J’ai découvert la couture enfant, parce que ma grand-mère était couturière professionnelle (elle faisait de la lingerie) et elle m’a transmis les bases de la machine à coudre et du tricot, aussi. Je n’en ai pas fait pendant longtemps, et, il y a trois ans, quand ça m’a repris, tout ce qu’elle m’avait enseigné est revenu naturellement !

J’ai fait des années de danse contemporaine, jusqu’au niveau national, avant de tout laisser tomber. L’adolescence. Puis des années d’équitation, avant de tout laisser tomber. Premier bébé. Aujourd’hui, plus que le sport, cette relation avec le cheval me manque.

Je suis une fan immodérée des Converses, que j’use jusqu’à la corde, et des tartes au citron meringuées (mais elles se disputent la première place aux macarons).

Ah, et sinon, je suis née un vendredi 13. Ma mère a serré les fesses aussi fort qu’elle a pu. En vain. Pour certains, ça porte malheur. Jusqu’ici, ma vie m’a pas mal comblée 😉

Islande 2012

Islande 2012

Kökotte, réponses à tes questions:

1. Si tu étais un patron de couture, lequel serais-tu?

Celui déclinable à l’infini : chez moi, c’est Marthe, de République du Chiffon. J’adore (presque) tout ce que Géraldine sort, et Marthe, je l’ai vraiment usée à fond : manche 3/4, manches courtes, top, robe, lin, dentelle, viscose et même mélange viscose/laine. La pièce que tu peux adapter aux saisons, aux circonstances. En deux heures de temps. Je pourrais le découper les yeux fermés !

2. Quels conseils donnerais-tu à une couturière débutante?

De ne pas aller trop vite. Cela fait trois ans que je couds régulièrement (sauf depuis quelques semaines), j’ai passé aujourd’hui l’étape de la chemise, et j’aimerais m’attaquer à des vestes, ou manteaux, avec doublure, par exemple. Mais au tout début, j’ai cousu, pendant un an presque, couvertures, bavoirs… Et ça m’a donné des repères pour la suite. Les vêtements me faisaient bien peur ! Il faut y aller petit à petit, technique par technique, au risque de se dégoûter.

3. A quoi penses-tu quand tu couds ?

A rien ! Juste à ce que je fais. Un bon exercice pour moi, parce que sinon, j’ai toujours au moins 15 000 choses en tête (jusqu’à 40 000 pour mon mec).

4. Quel est ton plus beau tissu en stock ?

Ce n’est pas la pièce la plus précieuse de mon stock à trier mais mon coup de cœur va à un coton, tout simple, déniché chez Toto Lille. A fleurs, avec plein de couleurs ! Totalement craqué en le voyant… Il est un peu vintage comme j’aime, et pêchu.

P1060276

5. Que rapportes-tu de tes voyages ?

Du sable, c’est ce que je préfère, surtout s’il a une couleur spéciale. J’en garde quelques poignées dans des pots à confiture, dans ma cuisine. Des galets, aussi, situés et datés. Et à part des centaines de photos à chaque fois et des souvenirs, rarement d’autres choses !

6. Quel est ton fromage préféré ?

Un bon pavé d’Affinois (ou de la tome d’Orchies) ! Mais pas sans baguette fraîche.

7. Quel est le modèle de ta machine à coudre ?

Une singer assez basique, la  J’arrive un peu à ses limites…

8. Le livre de couture incontournable selon toi?

Une fois n’est pas coutume, je vais associer la couture et l’homme 😉 Ce livre, de Christelle Beneytout, est un de mes incontournables, parce qu’on y trouve tous les basiques pour homme… Pas de fioritures, et c’est ce qu’il veut !

P1060274

9. Dernière catastrophe couture ?

Un pantalon tout simple, en coton, issu d’un bouquin de couture japonaise… Le plantage total dans les mesures ! Même pas potable pour un pyjama… je devrais en parler sur le blog, tiens d’ailleurs. je trouve qu’on ne parle pas assez de nos plantages, alors que, pour ma part, ils ont été nombreux à mes débuts (bon ok, encore maintenant aussi) ! Je prends plus le temps maintenant de réfléchir au déroulement de ma couture, je ne fonce plus tête baissée.

10. Que fais-tu le dimanche ?

Depuis qu’elle s’est agrandie, c’est sortie obligatoire en famille ! Pour prendre l’air et dépenser l’énergie de ma petite (avant, c’était plutôt grasse mat’, repas à 15 h, et cinoche) !Et pendant la sieste du bébé, je couds, ou je me mate une bonne série avec mon homme… Ah oui, je vous l’ai pas dit dans les onze choses sur moi ? Bon bah voilà, je suis série addict 🙂

11. Quelle est ta devise ?

« Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple. » Ou l’inverse ? 😉


A mon tour maintenant pour les questions 🙂 🙂 Je sors un peu de la blogo couture pour appeler mes douces copines Bertille en guenilles , Marion Pola , Cœur de midinette à se présenter en onze points et à répondre à mes questions (si elles le veulent, bien entendu !)

Kökotte, encore merci de faire sortir le blog de sa torpeur d’été 🙂 🙂

Mes questions :

  • Quels sont les traits de ton caractère selon tes proches ? Comment te décrivent-ils ?
  • Un événement marquant de ton enfance ?
  • Une rencontre qui a (aurait) pu changer ta vie?
  • Ton côté créatif, comment s’est-il développé?
  • Plutôt baskets ou chaussures de ville ?
  • Qu’est ce qui te frustre le plus ?
  • Si tu as une journée devant toi (sans mec, sans enfants, sans chat ni voisins !!!!) qu’est-ce que tu fais ?
  • Un pays que tu aimerais visiter?
  • Si tu pouvais changer quelque chose dans ton quotidien ?
  • Un projet que tu aimerais voir aboutir (si ce n’est pas secret…) ?
  • Si tes proches t’ont trouvé des défauts (les vilains, je ne les crois pas…) comment essaies-tu de les atténuer ? d’être meilleure chaque jour ?

Des bisettes à toutes !

Publicités

Une réflexion sur “Once Liebster Award a time

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s